Satanic Surfers - Back From Hell (2018) [MP3 -320 KBPS]

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Mp3 Cd Album Hard Core
Seeders 10 Leechers 0 Complétés 23
Informations Voir les informations
Fichiers 11 - Voir les fichiers

Présentation

Résultat de recherche d'images pour


17081804352913680415227033.gif
pic

 Image associée  
pic

    Back From Hell (2018)


15120405445216176913805341.gif

1523622702_00-satanic_surfers-back_from_hell-web-2018-cover.jpg

15120405445216176913805341.gif
17071307002316244315147792.png
60a2ea6ed2c2420a4943dcc0ad50934a.png

Médias: CD

ArtistSatanic Surfers
TitleBack From Hell
Year Of Release2018
LabelRegain
GenrePunk Rock, Melodic Hardcore
QualityMp3 320 kbps
Total Time: 30:19 min
Total Size: 71 MB

Source of the release: Lossless


pic

Résultat de recherche d'images pour "Satanic Surfers"
15120405445216176913805341.gif

17071307002316244315147789.png
60a2ea6ed2c2420a4943dcc0ad50934a.png

c083baacb24cac425ae723c26836ca20.gif

pic
Image associée
pic

01. The Usurper 3:22
02. Catch My Breath 3:01
03. Self-Medication 4:33
04. All Gone To Shit 2:54
05. Ain’t No Ripper 1:53
06. Madhouse 4:15
07. Going Nowhere Fast 2:35
08. Paying Tribute 3:08
09. Pato Loco 1:47
10. Back From Hell 2:59


Released 13 April 2018.


pic

Image associée

pic

Résultat de recherche d'images pour





15120405445216176913805341.gif15120405445216176913805341.gif


17071512044916244315149330.png

60a2ea6ed2c2420a4943dcc0ad50934a.png
Résultat de recherche d'images pour "Satanic Surfers logo"

[Image associée

60a2ea6ed2c2420a4943dcc0ad50934a.png

Le hardcore mélodique s 'est installé dans certains albums pendant l'écart de treize ans entre les sorties de Satanic Surfers et leur retour, et met davantage l'accent sur exactement ce qui rend le sous-genre notable. Ils ne sont peut-être pas aussi vieux et déchiquetés que Descendents et Bad Religion, mais 'Back From Hell' trouve déjà dans le groupe le même genre de sagesse réfléchie et d'honnêteté que leurs pairs au clip des plus lourds disques d'Ignite. Traçant les tendances saccharines du hardcore mélodique de la fin des années 90 pour une approche encore plus sérieuse que celle de leur disque 'Taste the Poison', cela reste mon album favori du groupe.


J'ai d'abord entendu ce groupe sur une compilation Burning Heart aléatoire ('Cheap Shots Volume II') qu'un ami avait fait un CD-R pour moi vers 1998 et sa recommandation était basée uniquement sur mon insistance que le premier album de Good Riddance était la seule bonne version 'hardcore mélodique'. Je ne sais pas mec, j'avais quinze ans et nous avions des sites d'accès commuté et des sites Geocities pour extraire des informations. À cette époque, Epitaph Records a entamé un partenariat de longue date avec Burning Heart et des tonnes de hardcore suédois et de pop-punk ont ??explosé dans les cliques des lycées de banlieue de l'époque. Satanic Surfers s'est définitivement perdu dans le mix, même si j'aimais beaucoup 'Going Nowhere Fast' et je finirais par me réchauffer avec leur premier album une fois que je l'aurais trouvé.


Pour ce que ça vaut, je pense que j'étais l'une des rares personnes qui ont apprécié les changements de leur son sur 'Inconsciemment Confiné' alors qu'ils mûrissaient vers le 'Taste the Poison' relativement dépressif. Après avoir tourné 'Back From Hell' et ré-écoué toute leur discographie, sans compilations, je ne suis pas sûr que Satanic Surfers ait jamais sonné aussi vite, ce mélodique et exemplaire de hardcore punk / mélodique. L'album semble bien plus proche du "A Place Called Home" d'Ignite mais sans le mélodrame flamboyant, mais il a aussi l'introspection intelligente et l'urgence de "Hypercaffium Spazzinate" de Descendents sans perdre l'esprit du groupe. C'est une meilleure version de ce qu'ils avaient fait auparavant qui fait écho au hardcore classique sans être trop sérieux, trop séveux ou tomber dans la dépression dépressive à laquelle tant de groupes hardcore mélodiques modernes se reposent.


Dans le processus de clouer ses pistes hors concours, je dois admettre que j'aime "Back From Hell" du début à la fin et pense qu'il coule brillamment du début à la fin et en boucle. L'ouverture "The Usurper" met l'auditeur au courant et me lance juste pour le reste de "Back From Hell" mais "Self-Medication" est probablement la première chanson de 2018 avec laquelle je me suis vraiment connecté au niveau lyrique du tout, même si je ne bois pas personnellement, et la deuxième vague de ska / reggae se termine vers la fin, ce qui est d'autant plus mémorable. "Madhouse" a une partie de mon travail de guitare préféré avec le solo comme ils sortent un moment de Phil Lynott pendant une seconde après. Même si j'ai un peu de nostalgie pour ce groupe, ils n'étaient vraiment pas au premier rang de ma hiérarchie hardcore mélodique jusqu'à ce qu'ils se débarrassent de cette confiture, alors je suis encore plus impressionné par ce disque qui défie mes attentes avec des litres de pisse et de vinaigre. de rechange.



15120405445216176913805341.gif

description_album.png

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Katttelll

    294.39GB - 148.01GB

    Ajouté par Katttelll il y a 4 heures

    Merci Beaucoup pour cet Upload ! Ça fait du bien de se mettre quelque chose de bon entre les oreilles !